D--cla_Apr--s_Match_1950x650

Les déclarations après Toulon/Clermont

Voici les principales déclarations après le match remporté par nos Rouge et Noir face à Clermont dimanche dernier 23-21 à Mayol.

Mourad Boudjellal, Président du RCT : « Je pense que je ne suis pas loin d’arriver au bout d’un truc avec le RCT. J’ai de plus en plus de mal à vivre tout ça. C’est dur d’un point de vue émotionnel. Je me suis appauvri personnellement pour ce club, vraiment beaucoup. J’avais envie d’aider le club mais aujourd’hui, ça me pourrit la vie. Est-ce que je vais vendre ? J’ai toujours dit que je n’en ferais pas une opération commerciale. Sinon, j’aurais vendu plus tôt. Je pense que c’est ma dernière année. Je suis usé car je prends beaucoup de coups. Alors pourquoi je m’emmerde ? Surtout avec des gens qui n’ont jamais pris de risque avec leur argent. J’ai envie d’une autre vie ».

Diego Dominguez, manager du RCT : « On fait une très bonne première période, et la deuxième, on l’a gère pas bien, on s’est mis la pression tout seul. Clermont est une belle équipe, qui ne lâche rien, qui joue un beau rugby. Cette victoire est très importante pour le groupe, pour les supporters. Avec la deuxième période qu’on a faite, on aurait pu perdre ce match. On est allé chercher cette victoire avec le cœur. Ce n’était pas un match facile. Les joueurs ont beaucoup couru, l’équipe a beaucoup donné. Même si on n’a pas fait une bonne deuxième période, la victoire on l’a mérité sur l’ensemble du match ».

Anthony Etrillard, talonneur du RCT : « On avait la pression du résultat. Tout le monde a un peu surréagi par rapport au résultat car ça a été compliqué. On le savait, mais la victoire est là. Ça va nous faire le plus grand bien. On a dominé en première mi-temps. On aurait pu marquer deux essais de plus mais la finition nous a manqué. Après un bon quart d’heure de flottement, on a dû faire l’effort pour revenir dans le match. A l’avenir, il faudra être plus tranchant sur les mouvements de marque. Montpellier s’annonce comme un match à haute pression et on l’attend avec impatience ».

Laurent Delboulbes, pilier gauche du RCT : « On est passé par toutes les émotions. La victoire était primordiale. On a fait la différence grâce à notre rage. On s’est obstiné sans jamais rien lâcher. Ce succès nous évite une semaine compliquée. Quand on s’est retrouvé menés de cinq points, on a eu le mérite d’y croire. On est revenu avec nos forces. On s’est obstiné. On a su se resserrer devant et leur faire mal. Pour le collectif et ce public, on est vraiment heureux de cette victoire, même si elle n’a rien de spectaculaire. Maintenant, il faudra faire encore plus. Mais décidément, à Toulon, tout va très vite dans un sens ou dans l’autre ».

Franck Azéma, manager de Clermont : « On aurait pu ramener bien mieux que le point de bonus défensif. On a fait une première mi-temps bien pauvre. On a joué au final 35 minutes sur le match. C’est bien de ramener un point de bonus défensif, mais on aurait pu faire mieux. On n’a pas été suffisamment efficace dans notre jeu au pied et on se débarrasse d’un ballon à la fin. Mais avant cela il y avait 79 minutes donc on va pas dire que l’on perd là-dessus. Mais on a subi sur les impacts et on n’a pas été dominant que ce soit en attaque ou en défense ».

Sources : conférence de presse d’après-match, Var-matin, L’Equipe, Sport 365.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone